stages de dessin et aquarelle
Le Journal du Randocroqueur
trucs et astuces pour apprendre les bases du dessin
Forum pour apprendre a dessiner
Sentiers Randocroquis
Actualités randocroquis
contacter randocroquis

La boutique du
RANDOCROQUEUR

Dessiner un paysage de la DrOme provenCale

Lorsque le maçon construit une maison, il commence logiquement par les fondations, monte ensuite les murs, pose le toit et, seulement quand tout est en place, procède aux finitions (pose des huisseries, peintures, carrelage, électricité, etc.). Pour le randocroqueur, la construction d'un croquis repose exactement sur le même principe et c'est ce que je vous propose de découvrir sur cet exemple réalisé au feutre fin (pointe tubulaire 0.2).

Etape 1 : Cadre et grandes masses

Je commence par choisir l'orientation de ma feuille et trace un cadre à la taille désirée : les lignes horizontales étant ici très nombreuses (lignes de crête), le format horizontal me semble mieux adapté (format paysage). Sans m'attarder sur les détails, du premier plan à l'arrière-plan, je marque grossièrement le contour des grandes masses. Je travaille directement au feutre et essaye donc de varier mes écritures notamment pour suggérer différentes espèces d'arbres (pins, chênes verts).

A ce stade, le plus dur est fait et mon croquis est pratiquement terminé. Bien sûr, il lui manque beaucoup de détails, mais les fondations sont là. D'où l'importance de bien travailler cette première étape.

Etape 2 : Maison

Relativement éloigné, le mas provençal sur la droite n'est pas le sujet principal. Il se situe plutôt au second plan (même si l'on ne peut pas dire qu'il y a véritablement un premier plan) . Cette maison est tout de même très importante dans la composition et c'est la raison pour laquelle, je poursuis par son tracé. Celle-ci étant noyée dans la végétation, je vais faire en sorte de la dissimuler derrière des arbres (cyprès, pin).

Etape 3 : Végétation

Les arbres ne manquent pas et en plus ils ne sont pas de la même espèce : des pins, des chênes verts, quelques cyprès cierge et un champ d'oliviers. Je vais donc profiter de cette diversité végétale pour travailler chaque espèce avec une écriture différente : le résultat sera graphiquement moins monotone. Les images ci-dessous sont des agrandissements de ces écritures. Vues de près, elles ne ressemblent à rien, si ce n'est à de vilains gribouillis. Et pourtant, lorsque l’on regarde le résultat final, ces écritures traduisent bien ce que j’ai voulu exprimer.

Des formes étranges censées représenter un bosquet d'arbres. Notez la base plus foncée..
Ces traits ne sont naturellement pas les aiguilles des pins, mais simplement une écriture totalement différente de la précédente.
Une forme plutôt ronde, un tronc relativement visible, sans oublier des hachures pour les ombres propres (base de l'arbre) et l'ombre portée.
Des hachures croisées et très serrées pour exprimer un feuillage très dense.

Etape 4 : premier plan

Le premier plan n'est pas toujours le sujet principal. Vous pouvez par exemple dessiner une branche ou un rocher au premier plan simplement pour donner de la profondeur à votre croquis (principe du chevauchement des objets). Ici, les vignobles au premier plan me servent surtout à pousser le regard vers la maison au second plan.

Petite pause sur la perspective.
En perspective, toutes les lignes parallèles se rejoignent sur un même point de fuite : les rangées de vigne étant parallèles, elles se rejoignent obligatoirement vers un même point de fuite. La taille des objets diminue avec l'éloignement : les rangées de vigne sont donc plus larges au début (extrémité proche) qu'à la fin.

Etape 5 : arrière-plan et finitions

Un arrière-plan est caractérisé par l'absence de détails marquants (contours flous) et une certaine uniformité des couleurs (teinte bleutée). Si vous souhaitez conserver une certaine profondeur à votre dessin, il est donc important de laisser cet espace pratiquement vide (blanc ou légèrement bleuté en couleur). Si vous préférez, vous devez obtenir un dégradé allant du noir au premier plan, au gris au second plan et au blanc à l'arrière-plan.

Du fait de l'éloignement, l'extrémité de la rangée de vigne la plus proche de nous semble plus large.
Quelques traits verticaux pour traduire les falaises.
Quelques pointillés qui suivent le relief pour exprimer un espace pentu et recouvert d'arbres
Un trait qui se promène librement (tige, branche) et s'arrête régulièrement pour former une boucle (feuille)

Autres conseils
Le sens du trait
La matière
Le trait
Dessiner un sapin
La perspective
Crayons de couleur
Nuage de points
Tracés à la gomme
Paysages
Façon aquarelle
Carnet de voyage
Les arbres
Couleurs naturelles
Croquer la montagne
Les ombres
Les bases
Le matériel
La tenue du crayon

 

 

 

 

Petit résumé des étapes de la réalisation d'un croquis

  • Observez : avant de vous lancer, commencez toujours par observer attentivement votre sujet. Oubliez les détails et concentrez-vous sur : les grandes masses (un champ, une colline, une montagne au loin, etc.), les grandes lignes (limite de champs, chemin, route, etc.) et la lumière (emplacement du soleil et donc des ombres)

  • Simplifiez : reportez rapidement le résultat de vos observations précédentes. Si cela peut vous aider (je vous le recommande), dessiner un cadre (aussi tordu que le mien !)

  • Détaillez : Selon l'outil utilisé et le style recherché, travaillez alors les détails : d'abord ceux qui vous semblent importants, et progressivement, des détails plus secondaires, mais utiles. Au fur et à mesure, éloignez votre croquis et vérifiez le rendu final.

Quelques numéros du Randocroqueur à glisser dans votre sac à dos

Si vous souhaitez aimer dessiner des paysages naturels, je vous conseille la lecture de ces quatre numéros du Randocroqueur. Vous y découvrirez de nombreux exemples pas à pas et une multitude de conseils pour apprendre à dessiner des arbres, traduire le volume d'une montagne ou encore dessiner un chemin en perspective.


 

Cliquez ici pour choisir une autre page conseil

Sommaire - Randocroqueur - Trucs et Astuces- Stages - Forum - Sentiers - Contact

® Randocroquis et le journal du Randocroqueur sont des marques déposées.